Agenda

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter ou à nos réseaux sociaux pour être tenu informé de l'actualité de la maison.

Murielle Joudet (La Seconde Femme)
- Le 26 septembre à 19h10 au cinéma Le Reflet Médicis. Projection de “La mort vous va si bien”, de R. Zemeckis, suivie d'une rencontre et d'une signature du livre.
- Le 13 octobre à la librairie Millepages, à Vincennes, en compagnie de Thomas Stélandre.
- Le 15 octobre à 15h à la librairie Potemkine, à Paris.
- Le 20 octobre au MK2 Bibliothèque, avec Lola Lafon et Laure Adler.

Matthieu Duperrex (La Rivière et le bulldozer)
- Le 9 décembre à la librairie Volume, en compagnie de Nicolas Nova.

Joëlle Zask (Écologie et démocratie et Quand la forêt brûle)
- Le samedi 19 novembre au festival du livre et de la presse d'écologie (Felipe), à Paris.
- Le dimanche 20 novembre au festival Forum Latitude, à Mulhouse.

Susan Neiman (Grandir et Penser le mal)
- Le 8 novembre à la librairie Atout-Livre.

Olivier Haralambon (Le Coureur et son ombre et Le Versant féroce de la joie)
- Le 4 octobre au festival Terres de Paroles.

Eva Illouz (Les Émotions contre la démocratie)
- Le 24 novembre à la librairie Mollat.
 


 


Sophie Bouillon autour de la grande table de France Culture pour Manuwa Street

La pandémie vue d'ailleurs : Sophie Bouillon était invitée de La grande table, avec Arnaud Miguet.

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/de-la-chine-au-nigeria-la-pandemie-vue-dailleurs

Lire plus...

par | 04 mai 2021


L’Obs a lu (et aimé) Manuwa Street

« “Lagos ne ment pas”, écrit Sophie Bouillon. Son récit, lucide et écrit au scalpel, non plus. »

Pour L'Obs, Doan Bui a lu (et aimé) Manuwa Street.

https://www.nouvelobs.com/monde/20210424.OBS43226/attention-ces-blancs-la-ils-apportent-le-virus-la-pandemie-vue-du-nigeria.html

Lire plus...

par admin | 27 avr 2021


À lire dans Le Monde

« Par un jeu de miroirs maîtrisé de bout en bout, cette dimension personnelle de sa démarche littéraire l’aide à offrir un superbe portrait de "l’adversaire" : Lagos. Lagos et ses bidonvilles. Lagos et ses riches. Lagos et la confrérie des gardiens de parking, des vendeuses de rue, des anonymes au sourire et à la colère faciles… Lagos et son bruit, sa pollution, son pétrole. (...)

Comme elle, le lecteur finit par se laisser engloutir. Un jour, il se dit qu’une ville si étouffante, si corrompue, est décidément irrespirable, au propre comme au figuré. Un autre jour, il brûle de...

Lire plus...

par amelie | 22 avr 2021


Manuwa Street dans Libération

“Un très beau récit mêlant l'intime et la politique, la petite et la grande histoire.”

Splendide lecture croisée des livres de Sophie Bouillon (Manuwa Street) et de Charles Enderlin (De notre correspondant à Jérusalem) dans Libération. Par Alexandra Schwartzbrod.

Lire plus...

par amelie | 08 avr 2021


Pourquoi lire sur En attendant Nadeau

Il faut espérer que ces quelques lignes inciteront les lecteurs français à pousser la porte ou l’écran d’une librairie pour se plonger dans cet essai. Il comprend treize points de vue et une mine d’idées, de souvenirs et d’images sur la lecture.

Lire plus...

par yohann | 07 avr 2021


Dé-surveiller : lectures croisées sur Internet actu

Sur Internet actu, lecture croisée des livres tout juste parus d'Olivier Tesquet, Barbara Stiegler et Arié Alimi, ansi que du dernier numéro de la revue Techniques et culture. Par Hubert Guillaud.

Lire plus...

par admin | 24 mar 2021


Grand entretien avec Olivier Tesquet dans L’Illustré (Belgique)

« Le Covid-19 banalise la surveillance à grande échelle » Entretien mené par Mehdi Atmani, à retrouver ici.

Lire plus...

par admin | 24 mar 2021


Pourquoi lire dans Le Matricule des anges

 - Une drogue en vente libre - Éric Dussert consacre un article à Pourquoi lire dans le Matricule des anges du mois de mars.

Lire plus...

par admin | 24 mar 2021


Pourquoi lire dans Le Monde des livres

« Comme si l’enseignement de cet hommage polyphonique au livre aboutissait à la conclusion paradoxale que la nécessité de lire n’allait pas de soi. Ou que l’autorité de la littérature se trouve dans cesse à réinventer. » 

Nicolas Weill, à propos de Pourquoi lire, dans Le Monde des livres.

Retrouver l'article ici.

Lire plus...

par CelineJezequel | 08 fév 2021


Catherine Larrère invitée de La Terre au carré

« L'une des grandes voix qui s'opposent à la collapsologie. »

Catherine Larrère, auteure de Le Pire n'est pas certain, était hier l'invitée de La Terre au Carré, sur France Inter, aux côtés de Olivier Nouaillas, pour la parution de l'Atlas de la terre (coédition Le Monde et La Vie).

Lire plus...

par CelineJezequel | 05 fév 2021