Amélie Petit
Amélie Petit

Sophie Caillat
Sophie Caillat

Premier Parallèle

 

Documents, essais, manifestes, récits, enquêtes : nos livres tentent de rendre compte du monde, complexe, qui est le nôtre, sans jamais perdre de vue la qualité de la narration.

Nous avons construit notre maison d’édition comme un édifice symbolique où l’on pourrait venir apaiser les débats qui traversent la société, initier un débat dans l’intimité d’une lecture, confronter ses idées, penser avec et contre soi-même. Une maison qui abrite les voix de celles que l’on n’entend pas —  femmes voilées ou prostituées – qui s’empare avec malice de sujets qui nous concernent tous — comment se réapproprier une mémoire dont nous confions trop souvent les clés aux algorithmes —, qui offre des points de vue singuliers sur des enjeux majeurs — la montée des populismes, les arcanes psychiques des fanatiques, le monde utopique (ou dystopique?) des start-ups —, qui donne à entendre des voix si fortes qu'elles supplantent leur sujet — qu'il s'agisse de cyclisme, avec Olivier Haralambon, ou d'ex-URSS, avec Galia Ackerman.
Deux ans plus tard, ce projet éditorial est toujours le nôtre ; il est affermi, habité par la confiance de tous ceux qui ont accompagné nos premiers pas.

Nous mettons un point d’honneur à accompagner chaque livre aussi loin que nous le pouvons, dans le processus éditorial, bien sûr, mais aussi dans les médias et lors de rencontres en librairie. À faire émerger de nouvelles voix et à porter celles que l’on connaît déjà au-delà de leur audience habituelle. À soutenir, sans relâche, chacun de nos livres, à tout faire pour qu’ils trouvent leur public.

Nous publions moins de dix livres par an. Chacun d’entre eux est une aventure en soi.

Bienvenue !

Amélie Petit et Sophie Caillat

 

 

Découvrir Premier Parallèle